Aspirateurs professionnels : comparatif prix, guide et entretien

L’aspirateur est l’appareil indissociable de l’entretien des locaux, professionnels ou particuliers. Pourtant, les besoins des industriels sont plus sévères. Les aspirateurs professionnels doivent répondre à des cahiers des charges stricts.

Parmi la large gamme de machines disponibles, choisir un aspirateur professionnel peut vite devenir un casse-tête : 

  • Quel type d’aspirateur professionnel ? 
  • Quels accessoires ? 
  • Quelle classe ?

Cette page vise à répondre à toutes les questions concernant les aspirateurs professionnels.

Qu’est-ce qu’un aspirateur professionnel ? 

L’aspirateur est un appareil de nettoyage commun, aussi bien chez les professionnels que les particuliers. Pourtant, leurs besoins ne sont pas les mêmes.

aspirateur professionnel moquette

Différence entre un aspirateur professionnel et domestique

L’entretien des locaux professionnels exige plus de performance et d’efficacité que l’entretien domestique. Les aspirateurs professionnels reflètent cette nécessité.

Ils sont :

  • Plus puissants
    Les aspirateurs professionnels sont très puissants afin de limiter les passages sur une même surface. Cela fait gagner en productivité. Leurs moteurs sont plus gros que ceux des aspirateurs domestiques : ils tournent moins vite, mais provoquent une force d’aspiration supérieure.
  • Ergonomiques
    Conçus pour être utilisés de façon longue et intensive, les différents modèles d’aspirateurs professionnels (traineau, chariot, dorsal…) assurent un confort pour l’opérateur. Ils se manipulent facilement.
  • Polyvalents
    Les aspirateurs professionnels sont efficaces sur toutes surfaces (carrelages, moquette, parquets, béton, plafonds, pierre…) et pour récupérer tout type de saletés (poussière, liquides, débris, détritus…).
  • Durables et robustes
    Les aspirateurs professionnels sont fabriqués avec des matériaux résistants et de qualité (polyéthylène, polypropylène, inox…), de façon à durer longtemps. Les flexibles et câbles sont plus solides pour mieux résister à l’étirement et la traction.
  • Grande capacité
    Certains modèles ont de grandes cuves de récupération (jusqu’à 30 l) pour éviter les vidages intempestifs qui dérangent le technicien dans sa tâche.

Composition d’un aspirateur professionnel

Un aspirateur professionnel est composé des éléments suivants, que l’on retrouve dans la majorité des modèles :

  • un moteur pour générer une aspiration  ;
  • des filtres pour protéger le moteur des débris ;
  • un flexible ou tuyau ;
  • un manche ;
  • des brosses ou suceurs pour augmenter l’efficacité du nettoyage ;
  • une cuve de stockage des saletés (avec ou sans sac). 

Certains modèles embarquent des roulettes pour les transporter facilement, d’autres sont fixes ou se portent sur le dos de l’agent d’entretien.

À quoi sert un aspirateur professionnel ? 

L’aspirateur professionnel est indispensable pour nombre de secteurs industriels très variés.

Il sert évidemment au nettoyage courant des locaux professionnels (aspiration des sols), mais aussi à l’élimination de la poussière, qui peut être dangereuse pour la production ou les personnes, dans nombre d’industries.

On peut citer :

  • Boulangerie : aspiration de la farine et des cendres chaudes;
  • Menuiserie : élimination de la sciure de bois ;
  • Chantiers : ramassage des gravats et des résidus de plâtre ;
  • Paysagisme : aspiration des feuilles mortes  ;
  • Aéronautique : nettoyage des avions avec un appareil compact ;
  • Automobile : aspiration des textiles intérieurs, combinée à de la vapeur pour nettoyer en un seul passage ;
  • Hôtellerie : nettoyage en profondeur des moquettes.

Les types d’aspirateurs professionnels 

Selon l’usage souhaité, il sera nécessaire d’opter pour l’aspirateur professionnel spécifique à ce besoin. Il en existe de nombreux modèles.

Aspirateur de chantier 

L’aspirateur de chantier est l’appareil idéal pour les chantiers de construction, BTP ou dans les ateliers.

Il permet d’aspirer :

  • petits gravats ;
  • poussière de plâtre ;
  • matériaux de construction ;
  • copeaux de bois ;
  • fragments de métal ;
  • papier ;
  • cailloux ;
  • sciure  ;
  • visserie…

Très robuste, il sert sur tout type de surface.

En fonction de l’utilisation, il sera intéressant d’essayer les options suivantes :

  • décolmatage automatique du filtre, pour éliminer plus facilement les déchets du filtre sans avoir à le taper pour le nettoyer ;
  • prise synchro pour pouvoir y raccorder les appareils électroportatifs comme les ponceuses, et éviter de projeter des poussières dans l’air ; 
  • soufflerie pour inverser le mécanisme et extraire les poussières des fissures, par exemple. 

Aspirateur industriel 

Sous le terme aspirateur industriel, on rassemble beaucoup de modèles différents d’aspirateurs. Ce sont tous des appareils performants pour le nettoyage industriel.

On s’en sert ainsi pour :

  • éliminer les déchets industriels dans les ateliers, les entrepôts, les industries manufacturières…
  • balayer et aspirer le sol de grandes superficies (nettoyage de bureaux ou d’entrepôts) ; 
  • ramassage des déchets verts ;
  • nettoyage des moquettes et revêtements textiles (intérieur de voiture, tentures…) ;
  • aspiration des poussières fines type plâtre (aspirateur à plâtre) ;
  • aspiration des cendres (aspirateur à cendre muni de tube et de bidon métallique résistants à la chaleur)…

Ces aspirateurs sont utilisables sur toutes les surfaces des locaux industriels : parquets, moquettes, béton, dalles, extérieur…

Aspirateur ATEX 

Les aspirateurs industriels certifiés ATEX (Atmosphères Explosives) sont des appareils destinés à récolter les poussières inflammables ou combustibles en toute sécurité. 

On en trouve notamment dans les industries :

  • agroalimentaire ;
  • pharmaceutique ; 
  • chimique et pétrochimique ;
  • du bois ;
  • recyclage…

Ces aspirateurs sont certifiés par des organismes indépendants qui vérifient notamment qu’il ne peut provoquer d’électricité statique.

Cela passe par exemple par :

  • une mise à la terre ;
  • des filtres antistatiques ;
  • une cuve inox ;
  • des moteurs conçus pour éviter la surchauffe…

Aspirateur à huile 

Ces aspirateurs industriels sont spécifiquement conçus pour répondre aux besoins des industries automobiles et mécaniques. Ils permettent de récupérer aisément huile et copeaux.

Grâce à des turbines, ils peuvent filtrer l’huile et la récupérer dans un réservoir, afin de faciliter son recyclage.

Aspirateur à eau  

C’est l’aspirateur professionnel le plus polyvalent, qui permet d’aspirer liquides et solides. On l’appelle aussi aspirateur eau et poussière.

C’est un appareil composé d’une cuve permettant de récolter poussières ou liquides.

Pour aspirer des liquides, on l’utilise sans sac. Pour les solides, il sera préférable d’employer un sac afin d’éviter l’obstruction des parties mécaniques ou du moteur de l’appareil en contenant les poussières.

Il s’utilise sur tout type de surface et est plébiscité sur les chantiers, dans les ateliers et l’industrie automobile.

aspirateur eau et poussière

Comment fonctionnent les classes d’aspirateurs professionnels ?

Les poussières peuvent être plus ou moins dangereuses, selon la taille des particules qui les constituent. Les plus petites (< 0,5 micron) peuvent pénétrer jusqu’aux alvéoles pulmonaires et causer de graves affections.

De même, leur nocivité dépend de leur nature, de la simple allergie jusqu’au cancer. Les poussières animales, végétales ou minérales sont nombreuses dans les milieux professionnels et il faut pouvoir les éliminer.

La législation du travail impose ainsi de nettoyer les locaux industriels avec des aspirateurs à filtres selon la dangerosité des émanations produites.

On parle ainsi de classe L, M ou H pour les aspirateurs professionnels.

C’est l’ensemble de l’appareil qui doit porter la classe L, M ou H. Adapter du matériel classe H à un aspirateur de classe inférieure ne suffira pas à remplir un usage classe H.

Aspirateur classe L

L signifie « Low », soit faible. Ce sont les aspirateurs qui aspirent les poussières les plus grosses (< 2 microns) et présentent un risque modéré pour la santé.

C’est la classe à privilégier pour les travaux sur chantiers extérieurs, ne générant pas de poussières fines.

Aspirateur classe M

M pour « Medium » signifie que ces aspirateurs ramassent presque 100 % des poussières inférieures à 2 microns, notamment les poussières nocives ou irritantes comme la sciure. 

Ce type d’aspirateur est idéal pour les travaux d’atelier.

Aspirateur classe H

Ces aspirateurs récoltent les poussières les plus petites (< 1 micron) et présentant la dangerosité la plus grande (H signifiant « High ») : agents cancérigènes tels que l’amiante ou pathogènes.

Ces aspirateurs doivent être utilisés dans les milieux sensibles : contaminés, secteur médical, salles blanches, désamiantage…

Privilégier un modèle équipé d’un filtre HEPA pour retenir les microorganismes.

Comment choisir un bon aspirateur professionnel ?

Nous allons passer en revue les différents critères permettant de sélectionner l’aspirateur professionnel le plus adapté à ses besoins.

Quelle bonne puissance pour un aspirateur ? 

La puissance d’un aspirateur est directement liée à celle de son moteur : c’est la force de dépression créée par le moteur qui décolle et entraîne les poussières.

Contrairement aux modèles domestiques, les moteurs des aspirateurs professionnels tournent lentement, mais provoquent une forte aspiration.

La puissance nécessaire dépend fortement de l’usage que l’on souhaite de son aspirateur professionnel.

Voici quelques repères :

  • Pour les poussières fines, privilégier une puissance de 700 à 1 200 W.
  • Pour les petits gravats, une puissance de 1 400 W est idéale.
  • Pour ramasser les gravats, poussières et liquides sur les chantiers, une puissance de 1 600 à 1 800 W est nécessaire.

Comment choisir un aspirateur puissant et silencieux ?

Puissant ne veut pas forcément dire bruyant. D’ailleurs les fabricants essaient de plus en plus de réduire l’empreinte sonore de leurs appareils.

On parle d’aspirateur silencieux en dessous de 70 dB.

Ce sont des appareils pour lesquels les matériaux de construction ont été soigneusement optimisés et les joints renforcés pour isoler phoniquement le mécanisme d’aspiration.

Les aspirateurs à sac sont également réputés plus silencieux que ceux à cuve.

On privilégiera ce type d’appareil pour le nettoyage des bureaux, par exemple.

Capacité d’aspiration

La capacité d’aspiration est un autre critère très important à considérer pour choisir un aspirateur professionnel. 

Exprimée en kPa, la capacité d’aspiration est une mesure de l’efficacité de la dépression créée par le moteur, c’est-à-dire pour décoller et aspirer les saletés. 

Plus la capacité d’aspiration est élevée, plus l’aspirateur sera efficace.

Il faut aussi considérer le débit d’air, en dm3/s, de l’appareil qui indique la quantité d’air aspirée par l’appareil par seconde. 

Plus le débit d’air est grand, plus l’aspiration sera forte.

Par exemple :

  • Pour les poussières fines, une capacité d’aspiration de 12 à 19 kPa semble adéquate.
  • Pour les petits gravats, 19 à 23 kPa sont conseillés
  • Pour ramasser les gravats, poussières et liquides sur les chantiers, on peut aller jusqu’à 25 kPa.

Aspirateur professionnel avec ou sans sac

Selon les usages, on pourra privilégier les aspirateurs avec ou sans sac.

Voici leurs avantages et inconvénients, l’un par rapport à l’autre :

Avantages de l'aspirateur sans sac

  • Pas de perte d’aspiration  
  • Prix moins élevé

Inconvénients de l'aspirateur sans sac

  • Cuve à vider régulièrement  
  • Pas de protection contre les poussières allergisantes
  • Nettoyage de la cuve à faire

Avantages de l'aspirateur avec sac

  • Hygiénique  
  • Retient résidus et acariens

Inconvénients de l'aspirateur avec sac

  • Capacité d’aspiration réduite quand le sac se remplit 
  • Coût plus élevé
  • Remplacement du sac à faire régulièrement

Entretien 

Tous les appareils ne nécessitent pas le même entretien.

Néanmoins, on pourra suivre les conseils suivants :

  • nettoyer systématiquement l’aspirateur et tous ses accessoires après utilisation ;
  • vidage, rinçage et séchage avec un chiffon de la cuve après chaque utilisation ;
  • nettoyer régulièrement le filtre ;
  • toujours dérouler entièrement le cordon d’alimentation pour éviter les surchauffes ;
  • stocker l’aspirateur dans un endroit sec et à l’abri du gel et du soleil direct ;
  • en cas de perte d’aspiration, vérifier que le filtre n’est pas encrassé ou la cuve pleine. Certains modèles coupent le moteur lorsque la cuve doit être vidée.

Cuve

La cuve est un paramètre important pour choisir son aspirateur professionnel.

Elle doit être de taille proportionnée au besoin :

  • si elle est trop petite, elle obligera le technicien à s’arrêter souvent pour la vider ;
  • sachant que le poids de l’aspirateur dépend notamment de la cuve, un réservoir trop gros équivaut à un appareil lourd et moins maniable.

Le matériau de la cuve a également son importance, surtout sur le prix de l’aspirateur :

  • en inox pour retenir les poussières fines ;
  • en polypropylène, plus solide pour les autres déchets.

Fréquence d’utilisation 

En fonction de la durée d’utilisation, on va se diriger vers des modèles différents :

  • Pour les utilisations longues et intensives (5 à 6 h d’affilée), privilégier un aspirateur avec 3 moteurs. Comme ils fonctionnent deux par deux, cela évite la surchauffe.
  • Pour les utilisations de l’ordre de 2 à 3 h d’affilée, choisir un modèle avec 2 moteurs.
  • Pour les utilisations courtes, un aspirateur à moteur unique peut suffire.

Batterie ou secteur

La majorité des aspirateurs professionnels fonctionnent avec un raccordement secteur. Néanmoins, il existe des modèles à batterie, par exemple pour nettoyer les espaces exigus (automobiles, cinémas) ou sur les chantiers sans électricité.

Pratiques et légers, ils sont à réserver au nettoyage d’appoint, de surfaces peu sales et peu étendues.

Leur autonomie est de 30 minutes à 1 heure.

Liste des meilleures marques d'aspirateur professionnel 

Le choix d’un aspirateur professionnel doit évidemment être guidé par son besoin. Néanmoins, on peut dégager certains modèles polyvalents, qui devraient convenir à la plupart des usages.

  1. 1
    Bosch GAS 35 L SFC+ : rien ne résiste à cet aspirateur eau et poussière très solide. Avec sa puissance de 1 380 W, son débit d’air de 74 l/s, sa cuve de 35 L et ses nombreux accessoires, il est l’appareil indispensable des chantiers et travaux. Prix : de l’ordre de 400 €
  2. 2
    Kärcher WD 6 P Premium : polyvalent, cet aspirateur de 1 300 W avec cuve inox 30 L est efficace sur tout type de poussières, débris et liquides. On peut également lui adapter un souffleur. C’est l’un des appareils les plus puissants du marché. Prix : de l’ordre de 250 €
  3. 3
    Vax 7151 Spinscrub : multifonction, l’aspirateur 6 en 1 aspire poussières et liquides et shampouine les sols durs. D’une puissance de 1 500 W, un débit d’air de 37 dm3/s et une capacité d’aspiration de 25 kPa, cet appareil fourni avec de nombreux accessoires est un bon investissement. Prix : de l’ordre de 400 €
  4. 4
    Einhell TE-VC 2230 SA : d’une puissance de 1 150 W, cet aspirateur eau et poussière est maniable et écologique. Équipé d’une cuve de 30 L et silencieux, il est idéal pour le nettoyage des bureaux et commerces. Prix : autour de 150 €
  5. 5
    Nilfisk GM 80P : léger et maniable, il est idéal pour l’entretien des sols durs. Puissant (1 200 W) et silencieux, il peut être muni d’un filtre HEPA. Prix : 350 €

Les différents accessoires pour aspirateurs professionnels

Pour augmenter l’efficacité de nettoyage, on peut ajouter des accessoires bien choisis.

Aspirobrosseur 

Les aspirobrosseurs sont des appareils spécifiques pour l’entretien des moquettes. Combinant aspiration et turbobrosses, ils nettoient les revêtements textiles en profondeur. Maniable, leur tête plate permet de se glisser facilement sous le mobilier. Grâce à leur flexible avec suceur biseau, on peut aspirer facilement recoins et plafonds.

Flexible 

La taille des flexibles est un critère important pour les aspirateurs professionnels. Ils déterminent le rayon d’action de l’appareil. Certains vont jusqu’à une dizaine de mètres.

Cela permet d’aspirer à distance, de ne pas encombrer la zone à nettoyer avec le châssis et parfois de fixer l’appareil au mur.

Il existe aussi des flexibles opaques ou transparents, avec ou sans régulateur d’air.

Brosse aspirateur 

Les brosses et suceurs peuvent être de plusieurs types :

  • plate : idéal pour aspirer les revêtements textiles ;
  • ronde : pour le nettoyage des surfaces délicates ;
  • rotative : désincruste les poussières avant de les aspirer ;
  • bec à poussière : équipé de poils, il permet de capter la poussière dans les brèches, comme les lattes de parquet ;
  • à pédale : le dispositif permet d’adapter le débit d’air au sol ;
  • biseau : pour aspirer les endroits exigus (fissures ou entre les canalisations).

Filtres/filtre HEPA 

Un aspirateur comporte plusieurs filtres.

Un premier avant le moteur pour éviter un encrassement, appelé cartouche :

  • en papier pour les poussières standard ; 
  • en papier renforcé pour les petits débris ;
  • en polyester lavable pour les gros débris ;
  • HEPA pour filtrer les poussières fines et microorganismes (> 0,3 µm).

Un autre devant le filtre moteur, qu'on appelle surfiltre, généralement en nylon, pour filtrer les poussières colmatantes.

Puis un dernier, après le moteur pour éviter le relargage de poussières dans l’air.

Combien coûte un aspirateur professionnel ?

Comme nous l’avons vu, un aspirateur professionnel est défini par plusieurs caractéristiques qui influent sur son prix :

  • puissance ;
  • capacité d’aspiration ;
  • taille de la cuve ;
  • polyvalence ;
  • classe ;
  • alimentation ;
  • à sac ou non ;
  • fabricant.

On peut donner les fourchettes de prix suivantes pour un aspirateur professionnel selon son modèle :

Modèle 

Prix moyen

Aspirateur de chantier

à partir de 100 €

Aspirateur classe L

de 650 € à 2 500 €

Aspirateur à batterie

de 400 € à 1 500 €

Aspirateur injecteur-extracteur

à partir de 400 €

Il sera ainsi indispensable de bien définir son besoin, pour ne pas investir dans un appareil sous-dimensionné ou surdimensionné par rapport aux locaux industriels à nettoyer. Il faudra aussi comparer plusieurs marques.

Achat ou occasion d’un aspirateur professionnel ? 

Acheter un aspirateur professionnel peut s’avérer onéreux pour un petit budget. Pourtant, c’est un achat essentiel pour entretenir ses locaux ou nettoyer un chantier.

Dès lors, acheter un aspirateur professionnel d’occasion peut paraître intéressant : on peut économiser jusqu’à 40 % du prix neuf selon les offres. Cela permet, par exemple, de s’offrir du matériel de meilleure qualité.

Cependant, il est indispensable de s’assurer que le matériel est en bon état, ainsi que ses accessoires, et de le tester avant achat.

Acheter à un revendeur certifié peut également offrir des garanties supplémentaires.

On peut résumer ainsi les avantages et inconvénients de l’achat neuf ou d’occasion d’un aspirateur professionnel :

Avantages aspirateur professionnel neuf

  • Garantie constructeur  
  • Parfait état

Inconvénients aspirateur professionnel neuf

  • Prix élevé  

Avantages aspirateur professionnel occasion

  • Économique  
  • Permet de monter en gamme

Inconvénients aspirateur professionnel occasion

  • Forte possibilité de panne 

De l’appareil basique aux machines multifonctions, la gamme d’aspirateurs professionnels disponibles s’adapte à tous les cahiers des charges et tous les budgets.

C’est l’équipement indispensable au nettoyage de tous les locaux et chantiers professionnels, même les plus encrassés ou exigeants.

Combien va vous couter l'entretien de vos locaux ? Nettoyage industriel ? Nettoyage de chantier ?